Catégories
Actualités

#KeepItOn : rapport sur les coupures Internet en 2023

Access Now et la coalition #KeepItOn publient leur rapport sur les coupures Internet en 2023.

Access Now et la coalition #KeepItOn publient leur rapport sur les coupures Internet en 2023 (en anglais) : Shrinking democracy, growing violence : Internet shutdowns in 2023.

2023 a été la pire année pour les coupures Internet : les autorités ont procédé à au moins 283 coupures dans 39 pays, soit une augmentation de 41 % par rapport à l’année 2022.

  • Les principaux déclencheurs : les autorités ont coupé Internet pendant des conflits au moins 74 fois dans 9 pays, dont la Palestine, le Myanmar, le Soudan et l’Ukraine ;
  • l’escalade : plusieurs millions de personnes en Inde, en Iran, au Myanmar, en Palestine et en Ukraine ont subi au moins 211 coupures soit 75 % de l’ensemble des copuures Internet recensées ;
  • de nouveaux entrants : Le Kenya, le Mozambique, le Népal et le Suriname rejoignent le club fermé des pays utilisant les coupures Internet pour contrôler l’information : ils ont procédé à des coupures Internet pour la première fois dans leur histoire ;
  • la démocratie en recul : il y a eu au moins 63 coupures dans 15 pays pendant des manifestations, et au moins 5 fermetures dans 5 pays liées à des élections.

Les points positifs car il y en a 🙂

  • la République démocratique du Congo, le Nigéria et la Sierra Leone – qui ont tous des antécédents en matière de fermeture – ont maintenu leurs engagements en faveur de maintien de connexion ;
  • la Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est à nouveau prononcée contre les coupures Internet ;
  • la Freedom Online Coalition a publié une déclaration historique exhortant les gouvernements à cesser de fermer l’internet pendant les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.