Nothing2Hide, premier membre français du GIJN

Nothing2Hide est officiellement membre membre du Global Investigative Journalism Network (GIJN).

Le GIJN est une association internationale qui regroupe 163 organisations réparties dans 72 pays qui ont toutes pour objectif de soutenir et promouvoir le journalisme d’investigation.

Nous sommes particulièrement fiers d’être le premier membre français du GIJN et d’y siéger au côté d’organisation aussi prestigieuses et actives que Bellingcat, un collectif spécialisé dans l’investigation en ligne chez  qui nous avons largement puisé pour nos propres ressources sur le sujet (accessibles en Creative commons).

Autour de l’investigation

Les outils et méthodes d’investigation en ligne font partie des sujets sur lesquels Nothing2Hide travaille et innove. Ainsi, depuis la création de l’association nous avons formés à la sécurité numérique plus de 300 journalistes dans 6 pays (France, Suède, Indonésie, Burkina Faso Turquie, Tanzanie). Nothing2Hide intervient régulièrement en France dans cinq écoles de journalisme (ESJ, CFJ, école W, Celsa, EdJG). Nous avons lancé en partenariat avec Médiacités et Goleaks une plate-forme destinée aux lanceurs d’alerte. Le 27 octobre prochain, nous serons  à Londres, invités par la fondation Mozilla, pour animer un atelier sur l’investigation en ligne pour les citoyens.

Nous avons encore beaucoup de projets dans les cartons et sommes par exemple en train de travailler  à la création de contenus pour permettre à d’autres organisations de créer et animer facilement des ateliers autour de l’investigation et de la manipulation de l’information.

La protection et la promotion d’une information libre et indépendante fait partie du mandat de Nothing2Hide. Nous sommes ravis de rejoindre un réseau d’organisations qui partagent les mêmes objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *