Et bien non, nous n’avons pas de compte Facebook.

De même que nous essayons d’utiliser au minimum les services de Google. Les GAFAM, on n’aime pas ça. Ces entreprises prospèrent grâce  à l’exploitation de nos données personnelles, au détriment de notre vie privée et contribuent à instaurer un système de société dont aucun citoyen normalement constitué ne voudrait, une société dans laquelle des entreprises à force d’accumuler des données que vous leur fournissez connaîtraient vos besoins mieux que vous.

Donc non, pas de compte Facebook.

P.S. : sachez que Facebook s’intéresse désormais à vos enfants.