Terrains et chercheurs sous surveillance

Nothing2Hide intervient dans le cadre d’un colloque international sur la recherche et les enquêtes en milieu autoritaire  à Aix les 17 et 18 mai prochains.

Le mandat de Nothing2Hide, Protéger l’information, n’est pas réservé aux métiers du journalisme. Il ne l’a jamais été. L’information est créée, traitée, éditée, transmise, reçue, lue et perçue par un public bien plus large que les seuls journalistes. De nombreuses autres professions (enseignants, médiathécaires, chercheurs, etc.) ont un rôle à jouer dans cet acte démocratique qu’est celui d’informer.

Dans la droite ligne de notre engagement à faire vivre notre mandat le plus largement possible, nous intervenons les 17 et 18 mai dans le cadre du colloque international organisé par l’université d’Aix Marseille Terrains et chercheurs sous surveillance.

Pendant deux jours, chercheurs et chercheuses vont échanger sur l’influence et les dangers de la surveillance dans leur travail d’enquête ainsi que le détaille la présentation du colloque :

la généralisation des techniques de l’information et de la communication a ouvert, de la part d’entreprises commerciales, tout un volet d’enregistrement de traces des pratiques des acteurs sociaux à leur insu pour anticiper leurs conduites et chercher à les infléchir. (…) En proposant de mobiliser le terme de surveillance pour caractériser le contexte de travail du chercheur, l’objectif de ce colloque est d’identifier et mettre en débat les diverses contraintes qui s’exercent désormais sur leur métier.

Nothing2Hide interviendra lors de la table ronde Les enjeux de la sécurisation de la recherche, jeudi de 17h30 à 18h30, en compagnie de :

  • Michel Camau, Ancien directeur de l’IRMC et de l’IREMAM ,  professeur des universités émérite,AMU, CNRS, IREMAM
  • Jean-Luc Toffar, Ancien membre du service du Fonctionnaire de Sécurité de Défense d’AMU
  • Emilie Masson, Correspondant informatique et libertés du CNRS

Entrée libre et gratuite ! Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à nous faire signe, on sera ravis d’échanger avec vous !