Les réseaux sociaux

Contrôler sa présence en ligne

Les réseaux sociaux ont des outils de communication. Vous n'y êtes pas anonyme. Même si vous utiliser un pseudonyme, votre réseau de connaissance est accessible pour chacun de vos amis, voire à tous si votre profil est public. Par ailleurs, Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, etc. possèdent de nombreuses informations sur vous (adresse IP, heures de connexion, temps de connexion, fichiers ou pages consultés, une liste ici) en plus de celles que vous renseignez délibérément . Vous devez contrôler les informations que vous donnez à voir. Ces tutoriels et services en ligne vous aideront à mieux contrôler votre présence en ligne:

Contre le harcèlement en ligne

Les réseaux sociaux sont de plus en plus souvent le lieu de harcèlement. Cette technique est utilisée pour faire taire un ou une internaute et consiste à inonder son compte Facebook, Twitter ou autre d'insultes et de menaces. Dans l'idéal, la meilleure réponse à ce phénomène est de faire appel à la justice pour diffamation insultes ou menaces. Cependant c'est un processus long et hors État de droit le recours à la justice est tout simplement impossible.

Il existe des techniques à mettre en place pour lutter contre harcèlement en ligne :

Le guide Zen and the art of making tech work for you fournit de nombreux moyens de lutter contre le harcèlement :

Sur Twitter

Quelques réglages simples à mettre en œuvre contre le harcèlement sur Twitter. Conseils rédigés à partir du fil de @samuellaurent sur le sujet.

Réglages et notifications

  • Activez le filtre de qualité Twitter
  • Dans les paramètres de notifications, masquez les gens qui ne vous suivent pas, qui n'ont pas de photos et qui n'ont pas confirmé leur compte. La plupart du temps les harceleurs ou trolls ne prennent pas la peine de vous suivre

Évidemment certains trolls vous suivent pour vous mieux vous harceler. Il faut donc en plus

  • Activer le masquage et ne pas hésiter à bloquer - ou mieux - softbloquer (cf ci-dessous) un compte vous harcelant :

Soft block

N'hésitez pas à utiliser la technique du soft block qui consiste à bloquer puis débloquer immédiatement une personne, ce qui a pour effet de la supprimer de vos followers sans qu'elle s'en rende compte. L'intérêt du soft block est de montrer gentiment la sortie à votre troll. Par ailleurs avec les paramétrages ci-dessus, le soft block vous permet également d'expulser un compte de votre timeline (puisque vous ne faites apparaître que les comptes qui vous suivent).

Pour ne pas perdre le contact

Afin de ne pas vous couper de l'interactivité offerte par Twitter, vous pouvez en contrepartie ouvrir vos messages privés (DM). Les harceleurs recherchent l'attention, ils n'ont donc aucun intérêt à aller écrire un message que personne ne verra à part vous. Vous pouvez par ailleurs approuver ou rejeter une conversation même avec vos messages privés ouverts.

N'hésitez cependant pas à fermer vos messages directs en cas de débordement.

Anonyme sur les réseaux sociaux, vraiment ?

Pseudonymat et anonymat

Il est difficile d'être anonyme sur les réseaux sociaux. L'anonymat ne consiste pas simplement à utiliser autre chose que son vrai nom - un pseudonyme - pour s'enregistrer sur une plate-forme. On parle ici non pas d'anonymat mais de pseudonymat. L'anonymat consiste à supprimer tout élément qui permettrait de remonter jusqu'à votre identité civile. Il est difficile à obtenir mais pas impossible.

Devenir anonyme

Pour quoi faire

Les plateformes de réseaux sociaux possèdent de nombreuses informations sur vous. Elles peuvent les exploiter à des fins commerciales mais elles peuvent également les transmettre aux gouvernements qui en ferainet la demande. En 2013, l'EFF a recensé le degré de résistance de quelques plateformes ; celui-ci est assez variable.

Comment

L'enregistrement sur une plate-forme avec un email anonyme ou créé pour l'occasion, en utilisant un outil d'anonymisation technique tel que Tor est un bon moyen de créer un compte anonyme.

Attention, de nombreux services mail vous imposent désormais de renseigner un numéro de téléphone lors de la création d'un compte. Vous pouvez soit acheter une carte SIM pour l'occasion (un peu lourd), soit utiliser des services qui n'exigent pas de numéro de téléphone, tels que GMX mail (entre autres).

Attention, utiliser un compte Facebook sur un smartphone est une très mauvaise idée : Facebook s'octroie l'accès à de nombreuses données sur votre smartphone et rien ne peut vous garantir que ces données ne sont pas fuitées, au contraire.

Conserver un compte anonyme sur le long terme est également assez difficile puisque cela suppose de ne jamais se connecter depuis son domicile ou son lieu de travail, ou d'utiliser systématiquement Tor; Un bon moyen de s'assurer de conserver un compte vraiment anonyme sur le long terme est de ne s'y connecter qu'en utilisant le système d'exploitation Tails.

Pou renforcer l'anonymat et la sécurité d'un compte Facebook on peut également de s'y connecter que depuis la version hébergée sur le réseau Tor de Facebook dont l'adresse est https://facebookcorewwwi.onion/