Egotrip

Newsletter Mai 2022

L’été arrive et si vous connaissez un peu le monde associatif, entre mars et juillet, c’est la grande saison non pas des cerises mais des Assemblées Générales. Et en AG, on parle de nous, de qu’on a fait, de ce qu’on fait et de ce qu’on va faire. Donc ce mois-ci, une fois n’est pas coutume, on va parler de nos projets et de nos partenaires.

Si vous voulez en savoir plus et surtout si vous souhaitez participer et vous impliquer après avoir lu cette newsletter, l’AG de Nothing2Hide se tiendra le 4 juin, en plein air et au soleil, à Paris, au parc de la Villette, au café « La Folie ». On vous attend nombreux et nombreuses !

Nos projets

Pour rappel, Nothing2Hide est une association dont le mandat est (entre autres) l’accès à l’information en ligne et la lutte contre toute forme de censure. Tous nos projets et tous nos partenaires vont dans ce sens.

PiGuard

PiGuard est le projet le plus technique de l’association. Nous avons créé un outil de contournement de la censure « simple à utiliser, difficile à bloquer ». À l’aide d’une image système créée par nos soins et accessible librement en ligne, on transforme une Raspberry Pi en mini routeur wifi qui chiffre les données des personnes qui s’y connectent en les faisant via un tunnel VPN. PiGuard utilise la technologie WireGuard (vous l’avez le nom ?) et lui ajoute quelques scripts supplémentaires qui permettent de disposer de nombreux serveurs de rechange en cas de blocage des noeuds principaux.

Comme toujours ce n’est pas l’outil qui fait qu’un projet est utile mais son appropriation par ceux qui l’utilisent. Et pour ça on a eu beaucoup de chance. Nous avons à réussi à travailler avec trois partenaires, en Russie, en Turquie et en Afrique Subsaharienne. Aujourd’hui ce sont presque une cinquantaine de boîtiers qui sont déployés dans ces zones. On prévoit d’en déployer à peu près autant d’ici à la fin de l’année en ajoutant un nouveau pays dans la liste des bénéficiaires : le Kirghizistan.

Ce projet a été soutenu par OTF et il sera soutenu jusqu’à la fin de l’année par Open Collective Fund.

EMI et lutte contre la désinformation

Nous avons lancé récemment des ateliers de lutte contre la désinformation innovants puisqu’on y fait de l’OSINT « grand public ». Tout a commencé pendant le confinement. Notre mode d’action était alors essentiellement basé sur le renforcement de capacités de partenaires situés hors de France que nous allions visiter assez régulièrement. Avec la crise du Covid, ces déplacement sont devenus impossibles. On a du s’adapter. On a fait beaucoup de distanciel certes, mais on s’est aussi demandé ce qu’on pourrait faire plus près de chez nous. On a donc monté un comité qui a réunit des membres, des permanents et aussi des personnes extérieures à l’association. Long story short, on s’est dit qu’il était évident qu’en France N2H avait un rôle à jouer dans la lutte contre la désinformation. Entre notre réseau de journalistes, notre expertise en OSINT et notre marque de fabrique qui consiste à vulgariser l’utilisation d’outils techniques, nous avons décidé de lancer des ateliers de vérification de l’information pour le grand public. Les premiers ateliers étaient assez informels. Depuis on a fait du chemin depuis et dans les prochains mois nous allons organiser une série d’ateliers au sein d’écoles et de médiathèques, entre Paris, Marseille et Orléans (d’ailleurs on cherche toujours de nouveaux endroits et de nouveaux partenaires, si ça vous intéresse, contactez-nous). Nous avons reçu pour ce faire le soutien de la fondation Puech et de la fondation 7 ans qui toutes deux croient en ce projet. On va très prochainement mettre en ligne la mise en ligne nos outils et méthodologies pour animer ces ateliers. Le partage et la reproductibilité sont aussi une des marques de fabrique de Nothing2Hide.

Tech4Press

Tech4press est un service d’assistance numérique d’urgence pour journalistes et activistes. Nous fournissons gratuitement des conseils via une hotline, des formations, des outils de contournement de la censure et des analyses d’ordinateurs et de smartphones. En tout en 2021, ce sont près de 180 journalistes et 11 organisations répartis dans 17 pays qui ont pu bénéficier de formations à la sécurité numérique ou d’une assistance numérique d’urgence. Cette année nous avons déjà répondu à une vingtaine de requêtes de journalistes et activistes, distribué des VPN notamment en Ukraine et en Russie, et analysé une dizaine de smartphones pour identifier la présence de malwares et notamment de Pegasus.

Dès le début de Tech4Press, nous avons souhaité que d’autres organisations puissent monter leur propre service, dans leur pays et avec leur contexte. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons baptisé ce projet Tech4Press et non « Aide numérique d’urgence de Nothing2Hide ». Nous allons étendre la zone et les capacités d’intervention de Tech4press en Asie centrale. Nous avons noué un partenariat avec Internet Society au Kirghizistan et allons aider cette structure à monter son propre Techh4Press.

Pour l’instant c’est Digital Defenders Partnership qui nous soutient. Nous sommes activement en recherche de nouveaux soutiens pour 2023.

Nos partenaires

Pou qu’un projet fonctionne, il faut des partenaires qui croient au projet et qui nous aident à opérer et essaimer sur des terrains qu’eux connaissent mieux que nous. Nous avons eu la chance de trouver des partenaires forts et qui partagent les même valeurs que Nothing2Hide.

Africans Rising

Avec Africans Rising ça a commencé par une mission au Ghana en 2019 pour identifier la présence potentielle de Pégasus sur les smartphones de militants et journalistes Togolais. Depuis on ne se quitte plus. Africans Rising est une organisation Pan Africaine qui œuvre pour la paix, la justice et la dignité. Africans Rising a une activité de plaidoyer et une grosse activité de mise en capacité. Africans Rising organise des formations et des conférences sur de nombreux sujets et notamment les sujets cyber. C’est sur cet aspect que nous les accompagnons. Cela fonctionne dans les deux sens puisque Africans Rising nous accompagne dans le cadre du projet PiGuard et a déjà déployé une dizaine de boîtiers au Sénégal, au Nigeria, en Gambie et au Ghana.

Medar

Nous avons rencontré Médar en 2019 lors d’un voyage à Istanbul et depuis on ne se quitte plus. Médar a lancé plusieurs projet dont l’un des plus emblématique est Dokuz8. Dokuz8 est un média d’information citoyen né à la suite des manifestations du parc Ghezi en 2013. Depuis Médar s’est fixé comme mission principale le renforcement de médias alternatifs en Turquie. Attention, ici le mot « alternatif » n’est pas connoté complotisme ou antivax, il suffit d’aller faire un tour sur la version anglaise de Dokuz8 pour s’en rendre compte. Avec Médar, Nothing2Hide contribue à améliorer la sécurité des communications des journalistes en Turquie.

Atramos Taskas

Atramos Taskas (‘Point de support » en Russe) est une structure basée en Lituanie et créée par d’anciens journalistes du média indépendant Novaia Gazetta. Depuis la Lituanie, Atramos Taskas a lancé une école de renforcement de capacités pour les journalistes russophones. Atramos Taskas participe au projet PiGuard. Grâce à eux on a fait un travail incroyable : nous avons réussi à importer des boîtiers PiGuard directement en Russie et ce juste avant le début de la guerre en Ukraine. Depuis ces boîtiers fonctionnent toujours et n’ont pour l’instant toujours pas été bloqués.

Isoc Kirghizistan

Nous avons rencontré les membres du chapitre Kirghyze de l’Internet Society en novembre 2021. Ils cherchaient à monter un projet d’assistance numérique pour la société civile. On leur a parlé de Tech4Press et en février dernier ils lançaient leur fork (*) Tech4Society. Le projet avance bien et nous échangeons régulièrement avec eux sur les cas d’assistance numérique recensés.

* fork désigne dans le monde du logiciel libre la création d’un nouveau logiciel à partir d’une base de code commune

Revue de presse

  • Wasted est une application Android type « Panic Button » qui a attiré notre attention par sa qualité et surtout parce qu’à notre connaissance c’est la seule de ce type dont le code est open source. On va d’ailleurs très prochainement organiser un hackathon de traduction pour pouvoir aider le développeur à en proposer une version française.
  • Une étude de Media Matters for America a révélé que Facebook a laissé passer au moins 50 publicités promouvant des variantes de la théorie du grand remplacement, celle-là même qui a inspiré la récente fusillade de Buffalo, dans l’État de New York
  • Dans l’apprentissage du numérique les solutions techniques (filtres de contenu par ex) ne sont jamais magiques. Il faut toujours accompagner les usages. Une fois n’est pas coutume, on fait la promo d’une vidéo du Ministère de l’intérieur qui en parle très bien: Surfer sur internet, les bons réflexes pour vos enfants.
  • Cloud OSINT : un nom on ne peut plus explicite pour cette page qui recense une liste d’outils et d’astuces orientés OSINT et cloud
  • Le guide concis de l’EFF sur la sécurité et la vie privée sur les réseaux sociaux (en anglais)
  • Puisqu’on est dans les guides, allez consulter le guide de sécurité numérique pour les artistes créé par Pen America A Safety Guide for Artists
  • On était invité sur France24 dans l’émission Web attention ça coupe à parler de coupures d’Internet (pas beaucoup, à partir de à 1’45 » mais on y est quand même)
  • Twitter, Facebok et Instagram vous fatiguent, vous effraient ? Vous en avez marre de vous faire siphonner vos données par les GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) MAMAA (Microsoft Amazon Meta Apple Alphabet) ? Découvrez le Fédiverse avec une simple et claire réalisée par Framasoft : What is Fédiverse
  • Le logiciel Pegasus fait toujours des ravages : le téléphone du premier ministre espagnol infecté par le logiciel Pegasus
  • France culture lance une série sur les cyber menaces ; le premier épisode porte sur la cyberguerre. Nous on a toujours préféré parler de cyberpaix mais le podcast vaut le coup.
  • Bonus : on a remonté une instance Jitsi pour vos vidéos conférences 🙂

À venir chez N2H

  • C’est l’AG ! Les beaux jours reviennent, c’est bientôt l’été, et c’est aussi bientôt l’AG de Nothing2Hide ! Elle aura lieu à Paris le 4 juin à 15h au parc de La Villette, au café « La Folie » au soleil et en en plein air. On vous attend nombreux et nombreuses !
  • Nous serons les 28 et 29 juin à Abidjan en Côte d’Ivoire pour participer 1er Forum Civic tech d’Afrique francophone organisé par l’agence Canal France International (CFI). Nous y animerons un atelier sur … la sécurité numérique ! Vous avez jusqu’au 2 juin pour vous inscrire.

Précédemment chez Nothing2Hide

  • Nous étions invités au Oslo Freedom Forum, un événement organisé par la Human Rights Foundation pour participer au jury du hackathon de l’événement. L’objectif consistait à inventer des solutions permettant de continuer à communiquer en cas de coupure d’Internet. Les gagnants ont proposé un projet la création d’un protocole reposant sur le Bluetooth et l’utilisation de petits terminaux radios qui permettent d’augmenter la porté de ces réseaux. Le code est disponible sur github.
  • Nous avons eu l’occasion de participer à l’académie des futurs leaders pour dispenser aux élèves des cours sur la sécurité numérique. Au programme crypto facile avec Tor et OnionShare.
  • À l’occasion de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, Nothing2Hide a été invité à un atelier organisé par notre partenaire Isoc Kirghizistan. On vous raconte tout (en anglais) ici.