Identifier des images truquées

Au cours de cette activité les participants vont apprendre à recconnaître des images manipulées , du montage grossier à des photos hyper bien truquées !

Préparation

Vous devez préparer un ordinateur, le votre, celui de l’animateur, qui servira à faire défiler les images dont l’origine sera à vérifier. Pour certaines vérifications, les participants auront besoin d’accéder à ces images. Ils auront donc besoin d’un ordinateur, au moins 1 pour deux, et d’une connexion Internet pour accéder aux images à vérifier qu’elles soient en ligne sur le site des voyageurs du numérique ou mettre le contenu sur clés USB.
Détaillez l’objectif et le déroulé de l’atelier :

  • De nombreux canulars circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie, les hommes et femmes politiques, etc. Sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. Au cours de cet atelier vous allez apprendre quelques trucs et astuces permettant de s’assurer de l’origine d’une image.
  • Parmi les truc et astuces permettant de déceler des manipulations d’images, certains sont évidents, d’autres font appel à des outils en ligne . Ce sont tous ces outils et astuces que nous allons voir ensemble sous la forme d’un Quizz.

Pour rendre la séance plus vivante, répartissez les participants en deux équipes. Chaque bonne réponse apporte un point à l’équipe.

Question 1 : photo montage grossier

Commencez à projeter la première photo manipulée sur l’écran. Pour ce grossier photomontage, les participants n’auront pas besoin de faire des recherches en ligne à partir de leur ordinateur. Posez leur la question : est-ce que cette image a été manipulée ?

Solution

La réponse sera probablement unanime. Ici le montage est en effet grossier. Demandez aux participants les raisons pour lesquelles ils pensent que cette image est un montage. Ce peut être :

  • absence de perspective
  • pas de respect des proportions
  • Ombre pas cohérente
  • etc.

Ici c’est le « bon sens » qui fonctionne. Dit plus simplement les effets de perspectives sont tellement ratés qu’il est évident que cette photo est un photomontage, mauvais qui plus est. Pour la petite histoire cette photo a été publiée sur le site officiel de la ville de Hangzhou et était censée montrer des fonctionnaires chinois inspectant un parc.

Montrez ensuite l’une des photo qui a servi à réaliser le montage :

Expliquez la recherche inversée

Expliquez aux participants qu’il existe d’autres techniques de manipulation de l’information beaucoup plus simples à mettre en œuvre que les photomontages très souvent utilisées sur les réseaux sociaux : reprendre une image ancienne, la sortir de son contexte et la relier à une actualité récente.

Pour déceler la supercherie il faut alors rechercher le premier endroit de publication. Plutôt que de parcourir toutes les pages d’internet il existe des moteurs de recherche d’image inversée. Il suffit d’entrer l’adresse de l’image que vous souhaitez rechercher ou de l’uplaoder, le moteur vous donnera alors la lsite de toutes les pages sur lesquelles elle a été publiée ainsi que les dates de publication. cette information précieuse permet de savoir si l’image a été sortie de son contexte et réutilisée.

Présentez les moteurs suivants:

Expliquez leur fonctionnement avec cette image :

Entrez l’url de l’image dans le champ de recherche de https://tineye.com/ et validez. Le moteur vous affichera alors la liste des sites affichant cette image. Cette liste peut-être triée par pertinence ou par ordre chronologique grâce à) la liste déroulante sur la page de liste. Une fois le fonctionnement expliqué, il est temps de relancer le quiz !

Question 2

Relancez le quiz : affichez sur le rétro projecteur cette photo

Cette image a été publiée pour illustrer les victimes de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Demander aux participants avec ce que vous venez de leur montrer de vérifier si cette photo date bien de la guerre du Donbas entre l’Ukraine et les séparatistes russes qui a débuté en 2014.

Solution

En rentrant l’url de la photo dans le moteur de recherche les équipes s’apercevront qu’elle a été publiée pour la première fois en 2010, bien avant le début de ce conflit. Attention, en essayant de visiter le site hébergeant la photo, vous risquez de ne rien trouver. C’est normal car plusieurs années après, les sites peuvent ne plus exister. Par contre Tineye conserve dans sa base de données l’information selon laquelle cette photo a été publié pour la première fois sur www.ntca.org.au/our_association/2010agm_photocomp.html Site qui n’existe plus aujourd’hui sinon dans l’index de Tineye.

Question 3

Plus compliqué. Vous allez désormais montrer des photo montages réussis. Affichez sur le rétro projecteur cette photo :

Cette photo a supposément été prise par un pilote français mécontent de la politique de François Hollande et a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux.

Solution

En faisant une recherche sur Tineye, on retrouve facilement la photo originale et même la vidéo dont a été tirée la photo : celle d’un pilote américain filmant un message à destination de son frère pour son mariage.

Question 4

Encore plus difficile : nous allons apprendre à déceler un photomontage en retrouvant les 2 photos qui ont permis de truquer la photo. Affichez sur le rétro projecteur la photo suivante

Solution guidée

Cette photo a été diffusée sur les réseaux sociaux lorsque l’ouragan « Sandy » a frappé New York et le New Jersey. Elle y montre un requin qui se ballade en pleine ville. Même processus : demandez aux participants d’utiliser tineye. Cette photo étant un hoax (trucage photo) connu, les premiers résultats seront ceux de sites expliquant que cette photo est un montage.

Question 5

Parfois les recherches sur tineye ne donneront rien. Il faut alors se débrouiller avec les indices présents dans la photo.
Projetez cette photo

Cette image a été diffusée dans un JT de France 2. La photo était présentée comme se déroulant en à Téhéran, en décembre 2009. Elle représente des affrontements entre manifestants et police. Demandez aux participants quels détails permettraient d’identifier le pays, l’endroit ou la date de prise de vue. Exemple :

  • Est-ce que les policiers de la police iranienne sont de cette couleur ?
  • Les trottoirs sont-ils de cette couleur à Téhéran
  • Les iraniens sont-ils habillés de cette façon
  • etc.

Solution

Pour vérifier la véracité de cette photo il suffit de la montrer à un ami iranien qui vous aurait alors dit qu’en décembre personne ne se ballade en T shirt à Téhéran, il fait trop froid.

Les participants que ne manqueront pas de vous faire observer que tout le monde n’a pas forcément un ami iranien dans son entourage. Montrez leur alors http://wunderground.com qui permet d’obtenir l’historique de la météo dans un lieu précis

Question 6

Parmi les outils tiers que vous pouvez utiliser pour localiser la prise de vue à partir d’un détail dans la photo, il y a Google Maps. Les équipes devront deviner où a été prise cette photo :

Solution

  1. Demandez aux participants de trouver un détail dans la photo sur l’endroit de la prise de vue. En cherchant bien en bas à droite, au-dessus de la voiture, on distingue une adresse sur un panneau de rue : 20, Bowery.
  2. Demandez aux participants de chercher cette adresse dans Google Maps (lien direct). Vous constaterez alors qu’il s’agit d’une rue à New York, dans le quartier de China Town
  3. Demandez-leur de vous afficher la photo et de se balader dans la quartier grâce à Google view. Pour ce faire il faut cliquer en haut à gauche sur la photo (lien direct).

Voilà comment on peut utiliser Google Maps et Google view pour vérifier le lieu de prise de vue d’une photo.

Conclusion

Récapitulez les outils que vous avez passer en revue avec les participants :

  • Tineye
  • Wunderground
  • GoogleMaps
  • Google View

Insistez sur le fait qu’en utilisant Tinye pour obtenir la date de première publication de la photo, vous arriverez à vérifier la véracité d’une photo dans la plupart des cas. La manipulation par ailleurs aisée est facile.

Insistez également sur le fait qu’un détail sur une photo, une adresse, un nom de boutique, suffit parfois à obtenir des informations sur la prise de vue.

Ouverture

Un autre moyen de vérifier la provenance d’une image ou d’une vidéo est d’analyser les méta donnés du fichier. Les meta-données sont des informations descriptives du fichier invisible lors de l’ouverture et l’utilisation du fichier. Pour aller plus loin ou compléter la thématique consultez notre atelier sur les méta données.

Des ressources pour aller plus loin :

Les voyageurs du numérique

Ces ateliers clés en main ont été réalisés en partenariat avec Bibliothèques Sans Frontières et le site des voyageurs du numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.