Devine mon mot de passe !

On parle souvent de mot de passe pour protéger des comptes. Mais comment se fabriquer un mot de passe solide ? La réponse dans cet atelier déconnecté.

Introduction

Cet atelier ludique à pour but de comprendre comment créer un mot de passe fort. Entre hasard et déduction, les enfants vont comprendre que plus on augmente la taille d’un mot de passe ou d’un code, plus celui-ci est compliqué à deviner.

Lancement

Créer des groupes de 2 idéalement face à face. Distribuez les cartes de couleurs, la feuille ESSAIS et une enveloppe à chaque enfant.
L’objectif est de deviner en un minimum d’essais le code (choisi par l’enfant et contenu dans enveloppe).

Étape 1:

Expliquez aux enfant qu’ils devront choisir une couleur et la mettre dans l’enveloppe sans que leur partenaire le voit. Une fois ceci fait, chacun leur tour ils devront deviner quelle couleur se trouve dans l’enveloppe, ce qui fait 4 essais maximum avant de tomber sur la bonne couleur. Facile.

Étape 2:

Refaite l’exercice que les enfants auront trouvé sûrement très facile : choisir  à nouveau une couleur mais ajoutez en plus un post it avec une lettre qui va de A  à D (A ou B ou C ou D).  Même chose, les enfants chacun leu tour devront deviner la combinaison de leur partenaire. À la fin de la séance divinatoire, demandez ce qui s’est passé. Ils ont du mettre plus de temps à deviner le contenu de l’enveloppe et c’est normal car il y avait plus d’éléments donc plus de combinaisons. En rajoutant 1 élément, cela augmente le temps nécessaire pour deviner le code. Jusque là ça reste simple et rapide car ils essaient couleur par couleur et lettre par lettre. On va corser un peu le jeu.

Étape 3: On réduit les chances 🙂

Refaites le même exercice et dites cette fois leur de choisir un ordre pour leur code. Par exemple VERT + B ou E + JAUNE  Le partenaire devra donc essayer directement de trouver le code dans le bon ordre et en une seule fois. Ils vont vite se rendre compte que cela peut prendre un temps fou et qu’ils vont se mélanger les pinceaux aussi en le faisant. Cette fois, statistiquement, on n’additionne plus le nombre d’éléments mais on les multiplie.  Chaque case du code peut afficher soit 4 couleurs soit 4 lettres. Cela nous donne 8 combinaisons. Comme il y a deux cases dans le code, on multiplie le nombre de caractères différents par lui même : donc
8^2 =
8 x 8 =
64 combinaisons.

Le « ^ » signifie puissance.

Étape 4: On rend ça complètement impossible

Cette fois, on ajoute une troisième case dans le code qui sera un chiffre compris entre 1 et 4. Les participants devront deviner un code composé de 3 éléments différents et dans le bon ordre. Cette étape va prendre  prendre beaucoup plus de temps puisqu’il y a

(4+4+4)^3 =
12^3 =
12 *12 *12 =
1728 combinaisons

À ce stade de l’activité, les participants comprennent à l’expérience que plus le nombre de caractère d’un mot de passe augmente, plus le nombre de combinaisons et donc le temps nécessaire à le trouver est long. Selon l’âge des participants vous pouvez faire la démonstration mathématique au tableau.

Conclusion

On va s’arrêter là pour les séances divinatoires. L’essentiel est que les  participants aient intégré le fait que plus on met de caractère dans un mot de passe ou dans un code plus celui-ci est solide. Si vous avez des ordinateurs, vous pouvez leur faire tester d’autres combinaisons de mot de passe sur un testeur de mot de passe : https://nothing2hide.org/fr/verifier-la-robustesse-de-votre-mot-de-passe/

 

 

Les voyageurs du numérique

Ces ateliers clés en main ont été réalisés en partenariat avec Bibliothèques Sans Frontières et le site des voyageurs du numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.