Suite aux révélations de Forbidden Stories et Amnesty International sur l’utilisation du logiciel espion Pegasus contre des journalistes et divers acteurs de la société civile, Nothing2Hide se joint à 146 ONG et 28 experts indépendants et appelle les États à mettre en œuvre un moratoire immédiat sur la vente, le transfert et l’utilisation des technologies de surveillance.

Lire la lettre ouverte (en anglais).

La solution pour mettre fin à l’utilisation d’armes numériques ne peut être que juridique. Cependant, si vous ou l’une de vos connaissances pensez avoir été la cible d’un logiciel espion, Pegasus ou un autre, nous pouvons vous aider : adressez-nous un message via notre plateforme d’assistance d’urgence Tech4Press, nous pourrons vous aider à analyser votre smartphone grâce au Mobile Verification Toolkit développé par Amnesty International.