Étape 1 : Préparation

Imprimez les fiches fournies. Il en faut une par personne pour l’activité l’individuelle, une par groupe pour l’activité collective (prévoyez du rab, si les enfants se trompent !)

Étape 2 : Définir une donnée personnelle

Vous allez expliquer simplement aux enfants ce qu’est une donnée.
Les données personnelles, ce sont des informations qui permettent de savoir qui on est : notre nom, notre prénom, notre date de naissance, notre numéro de téléphone, des photos de nous et bien d’autres choses encore. Vous pouvez demander qui a une carte d’identité par exemple, et montrer la vôtre pour avoir des exemple de données personnelles.

Étape 3 : comprendre ce qu’est une donnée

Vous allez distribuer la première fiche à chaque participant. Il va devoir renseigner :

Toutes les instructions sont notées dans la fiche que vous allez distribuer à chaque participant. Laissez-leur un peu de temps pour qu’ils s’amusent à colorier, entourer et dessiner. Passez bien voir chacun pour vous assurer qu’ils comprennent bien et ne commettent pas d’erreur. Mettez bien à la disposition de tous tous les feutres nécessaires !

Une fois qu’ils ont terminé, laissez-leur un peu de temps pour regarder ce que les autres ont fait.

Étape 4 : croiser les données

C’est là où l’atelier prend tout son sens lors de la mise en commun. Une donnée individuelle, ce n’est pas très parlant. Par contre des données croisées entre elles, c’est beaucoup plus intéressant. Vous allez donc croiser ensemble les données de tout le groupe un peu comme Facebook ou Google, mais à échelle beaucoup moins grande et surtout sans objectif de revente !

Pour cela, vous allez devoir sortir du matériel. En plus des feutres, vous aurez besoin des ballons gonflables, des gommettes et de legos de quatre couleurs différentes. Distribuez au groupe (s’ils sont nombreux, scindez-les en deux groupes pour que chacun puisse participer en coloriant, gonflant, etc.) la feuille collective.

Le principe est le suivant : ils vont rassembler les données de tous les participants afin de les visualiser. Ainsi, ils vont devoir :

Toutes les instructions sont notées sur la feuille, mais vous pouvez leur répéter les consignes. Surtout, toute cette activité demande de manier les chiffres. Si vous voyez qu’ils ne s’en sortent pas, proposez-leur deux solutions : soit vous comptez avec eux, et notez sur un tableau tous les chiffres-clés, soit vous les laissez compter et noter eux-mêmes sur une feuille !

Étape 4 : ouverture

Laissez-les admirer leur travail ! Engagez une discussion sur l’utilité des données, et l’utilité de la mise en commun des données personnelles.  Sensibilisez-les au fait que lorsqu’ils vont sur Internet, sans forcément qu’ils s’en rendent compte, de nombreux acteurs récoltent leurs données personnelles, pas uniquement pour les contempler, mais plutôt pour les revendre à des sociétés pour faire de la publicité ciblée ensuite (il y a une fiche atelier sur VDN !). C’est le cas de Facebook, Google, et d’autres sociétés en France telles que Critéo par exemple, qui recueillent ces informations. Peut-être n’ont-ils pas envie que des inconnus vendent des informations les concernant à d’autres inconnus… À la fin de cette activité, réaliser l’atelier Qui veut donner ses données est un bon moyen d’aborder ce débat avec des enfants.

Les annexes fournies ont été produites par Open Data Rennes. L’activité a été réalisée par le collectif BAM et est diffusée sous licence Creative commons CC BY SA.

Voyageurs du numériqueCes ateliers clés en main ont été réalisés en partenariat avec Bibliothèques Sans Frontières et le site des voyageurs du numérique.