De même que nous essayons d’utiliser au minimum les services de Google. Les GAFAM, on n’aime pas ça. Ces entreprises prospèrent au détriment de notre vie privée en exploitant nos données personnelles et contribuent à instaurer un modèle de société basé sur la surveillance dont aucun citoyen normalement constitué ne voudrait. Nous pensons qu’il y a vraiment un problème à travailler avec ces rapaces numériques et sommes convaincus qu’une autre voie est possible.

Donc non, pas de compte Facebook. Par contre on a une newsletter gratuite et garantie 100% sans traqueurs !