L’association

Notre structure travaille sur la technologie comme moyen de favoriser la diffusion et la protection de l’information. Nous animons des formations à la sécurité numérique et fournissons des outils de contournement de la censure.

ADN technologique : la plupart des structures impliquées dans le soutien média ou la protection de la liberté d’expression (RSF, CPJ, Freedom Voices) externalisent les compétences techniques et sont rarement en capacité d’apporter un soutien technique sur le long terme. Nothing2Hide est une structure légère et agile dont l’ADN est la technologie pour tous. Notre expérience nous permet d’être au plus près des besoins terrain et des évolutions techniques.

Experts en pédagogie : les journalistes, militants et activistes ne sont pas des techniciens. Notre expérience d’animation de formations au sein d’écoles (ESJ Lille, ESJ Pro, école de journalisme de Tours, école de journalisme de Grenoble, IUT de journalisme de Lannion) et auprès de professionnels de l’information (Cash Investigation, Radio France, France télévision) nous a appris à échanger sur des sujets techniques avec un public de non-techniciens.

Expérience terrain : nous intervenons régulièrement de manière informelle auprès de journalistes partis sur le terrain et confrontés à des problèmes de censure ou de surveillance. Nos missions sur le terrain nous ont également appris à mettre en œuvre des solutions efficaces, rapidement, avec des moyens simples et parfois dans des contextes de forte surveillance (Turquie, Syrie).

Partenaires opérationnels : nous avons développé au cours de ses missions un réseau de journalistes et d’experts en technologie sur le terrain, qui peuvent venir en aide à des journalistes confrontés à des situations de surveillance. Ainsi Nothing2Hide est membre du réseau de journalisme d’investigation GIJN, membre fnodateur du réseau de journalistes francophones Initiative, Impact, Investigation 3i, membre fondateur de la Maison des lanceurs d’alerte. Nous sommes également partenaires de Africans Rising, une organisation opérant dans toute l’Afrique sub-saharienne.

Les fondateurs

Grégoire Pouget Grégoire Pouget : diplômé en histoire, sociologie et informatique, Grégoire Pouget a évolué pendant plus de 10 ans dans l’univers des  médias en ligne aux poste d’éditeur, webdesigner et développeur. Pendant 5 ans, chez Reporters sans frontières,  il anime le bureau « Nouveaux médias » et mène des projets liés à surveillance et  à la censure en ligne. Spécialisé sur le numérique et  l’accès à l’information, il a donné de nombreuses formations sur ces sujets, en France et à l’étranger (Afghanistan, Pakistan, Sénégal, Tunisie, Ukraine, Turquie, Sénégal etc.).

Jean-Marc Bourguignon Jean-Marc Bourguignon : Hacker et hacktiviste, impliqué dans le mouvement Telecomix, Jean-Marc Bourguignon collabore auprès de nombreux médias et ONG en tant qu’expert en numérique. Il anime des formations pour des journalistes professionnels et non professionnels au Maghreb, en Afrique sub-saharienne et en Asie et interviens régulièrement comme conférencier dans le cadre d’événements mêlant technologie et information.